L’Eau de Mulhouse.

6) La nappe phréatique.

vendredi 30 janvier 2009 par Loïc

Les nappes phréatiques sont des cavitées souterraines retenant l’eau, elles sont essentielles à l’alimentation en eau potable pour l’homme, même si la potabilité de l’eau doit encore être vérifiée par un grand nombre de tests. Ici, à Mulhouse, l’eau provient de la nappe phréatique puisque le niveau d’eau est maintenu par, comme nous l’avons vu précédemment, par le barrage de Michelbach.

Il n’y a pas de nappe mulhousienne distincte des autres nappes, la nappe Mulhousienne est en fait la nappe Alsacienne qui est, elle-même, est un réservoir de la nappe rhénane (que l’on trouve de chaque côté du rhin). Il est donc difficile de protéger la nappe phréatique dans son ensemble.

L’Agence de l’eau "Rhin-Meuse" classe les masses d’eau souterraines aux endroits des puits de captages en "Zones vulnérables" à cause de la proximité d’industries et de la géologie du sol favorable à la pollution, ainsi que de faible profondeur de la nappe qui se situe à 20m en dessous du sol.

Les alluvions, (sables et graviers ) que l’on trouve sous le sol, ne jouent pas un rôle de filtre pour l’eau qui la traverse, les impuretées étant déjà été filtrées par le sol.

 [1]

[1] D’après la carte de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse http://www.eau2015-rhin-meuse.fr/tlch/pds/ANNEXE%20IX%20ZV%20V%2003%2012%2006.pdf


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 19987

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

     RSS fr RSS2) Le trajet de l’eau de Mulhouse et les aménagements...   ?

Creative Commons License